Vous êtes ici

UNFPA auprès de ces bénéficiaires pour prévenir contre le Covid-19

Le Vendredi 10 Avril 2020, UNFPA en collaboration avec la Croix Rouge Burundi a offert 350 kits de dignité et 350 lampes solaires aux femmes en âge de procréer faisant partie des expulsés de la RDC regroupées au site de transit de Makombe en province de Rumonge.

Une séance de sensibilisation contre les violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG) a été également animée le même jour par les agents de la Croix-Rouge. Ils ont indiqué que le niveau de danger pour ces femmes et filles est élevé en cas de regroupement car certaines personnes peuvent profiter de cette vulnérabilité pour abuser des filles et femmes en détresse

Sensibilisation à la prévention contre le Covid - 19

Pendant la distribution de ces dons, organisée par UNFPA en collaboration avec la Croix Rouge Burundi, il a été aussi question de sensibiliser ces familles regroupées au sein du site de transit de Makombe en province de Rumonge contre le Covid -19. Les agents de la Croix Rouge Burundi qui ont mené cette sensibilisation ont insisté sur les gestes qui sauvent comme notamment se laver les mains régulièrement et respecter la distanciation sociale quoi que très difficile dans leurs conditions de vie. Il a été aussi question de parler de plus de prévention pour les personnes à risques se trouvant dans ce site dont les femmes enceintes.

A part cette assistance faite au site de transit de Makombe, UNFPA en collaboration avec ses partenaires s’investit aux côtés du Gouvernement pour la lutte contre contre le Covid – 19. Sous le leadership de UNFPA, les membres du groupe de travail sur la violence basée sur le genre ont mis en place, à la lumière des directives mondiales, la note d’orientation COVID-19 du secteur qui fournit une guidance aux acteurs de lutte contre les violences basées sur le genre, afin d’assurer la continuation et disponibilité des services essentiels de réponse aux violences basées sur le genre à tout moment y compris durant la période du COVID-19.

D’autres actions prévues par UNFPA pendant la pandémie de Covid – 19

Pendant cette période critique, UNFPA tient à s’assurer que ses bénéficiaires au Burundi continuent à recevoir des informations correctes et continuent à avoir accès à tous les services qui leur sont nécessaire et dont ils ont besoin. UNFPA compte donc mettre en œuvre ses activités dans le cadre du plan stratégique inter-agence de préparation et de riposte Covid 19 pour appuyer le plan d'urgence du Gouvernement. Parmi les activités clés figurera la mobilisation communautaire contre le COVID-19 et les violences sexuelles basées sur le genre (VSBG) mais aussi mobiliser les sages-femmes et les gynécologues / obstétriciens et autres travailleurs de première ligne de la maternité. En outre,en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida à travers son Programme National de Santé de la Reproduction (PNSR), UNFPA prévoit la production et diffusion des messages sur la Planification Familiale, la Santé Maternelle et la Santé Sexuelle Reproductive des adolescents et jeunes. Il est également prévu des achats et distribution d’équipement de protection aux prestataires de santé de première ligne dans les services de la maternité et de santé adaptés aux jeunes. Parallèlement, des renforcements de capacités des districts de santé pour la fourniture de services essentiels de santé reproductive en incluant le module de prévention de COVID-19 sont organisés tout en soutenant les activités de renforcement des capacités des réseaux d'agents de santé communautaires pour la fourniture de services essentiels de santé reproductive, incluant aussi le module de prévention COVID-19. En outre, des pairs éducateurs des professionnels du sexe seront aussi renforcées en capacité pour la fourniture de services essentiels de prévention du VIH ainsi que le module de prévention de COVID-19.

Signalons que le Burundi a confirmé ces deux premiers cas covid-19 le mardi 31 Mars 2020. A ce 21 Avril 2020, le Burundi en est à 10 cas confirmés de Covid-19 dont un seul décès, 4 déjà guéris et 5 nouveaux cas selon le Ministère en charge de la Santé Publique.

 

Par Queen Belle Monique Nyeniteka