Vous êtes ici

Trois jours d’intenses activités sur le Dividende Démographique au Burundi- environ 230 participants des divers secteurs publics ont été sensibilisés. (15 avril 2016)

Sous le haut patronage de SE Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République du Burundi un atelier a été organisé  du 12 au 14 Avril avec l’appui technique et financier de UNFPA – Fonds des Nations Unies pour la Population.
« La maîtrise de la croissance démographique constitue un "défi majeur" pour le Burundi disait le 2ème Vice Président de la République lors de  l’ouverture de l’atelier. C’est le constat  de tous les participants.  La réponse du gouvernement du Burundi face aux défis démographiques se matérialise par le pilier 5 de la Vision 2025 avec comme objectif principal "ramener le taux d'accroissement de la population de 2,5% à 2% par an en 2025", a déclaré à cette occasion SE Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République du Burundi Dr Joseph Butore.
« Les pays ayant les plus grands avantages démographiques pour le développement sont ceux qui entrent dans une période où la population en âge de travailler aura une faible proportion de jeunes personnes à charge et les avantages d'une bonne santé, une éducation de qualité et à un emploi décent » a dit Mme Suzanne Ngo-Mandong, Représentante de UNFPA au Burundi.
 
Pendant 3 jours l’atelier a successivement regroupé les participants de divers profils, soient les décideurs politiques dont les Ministres, les Députés et Sénateurs présidents des commissions parlementaires , les partenaires de développement dont le système des Nations Unies et les missions diplomatiques et consulaires accrédités à Bujumbura le premier jour ; les cadres techniciens des différents secteurs et les ONGs internationales le deuxième jour ; et  les démographes, chercheurs et statisticiens économistes des universités publique et privées le troisième jour.
Au menu des présentations sur i) les objectifs de la déclaration de politique démographique nationale et sur les organes de gouvernance de l’Office National de la Population, ; ii) ce qu’est le dividende démographique et ses avantages dans la planification du développement durable ; iii) la  mise en œuvre de certaines politiques sectorielles (Santé, Education) : Réalisations en rapport avec les objectifs de la déclaration nationale de politique démographique, les difficultés rencontrées, les défis auxquels chaque  secteur est confronté et les perspectives d’avenir.
 
Prof  Jean-Pierre Guengant, Directeur de recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), rattaché à l’Unité Mixte de Recherche « Développement et Sociétés »  de l’Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne était l’animateur scientifique de l’atelier.