Actualités

Lancement de 16 Jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et filles

25 novembre 2017

« Ne laisser personne pour compte : Mettre fin à la violence à l’égard des femmes et filles », tel est le thème de la campagne de 16 Jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et filles, édition 2017. Le lancement de cette campagne s’est déroulé le Samedi 25 Novembre 2017 en Commune Kabezi de la province de Bujumbura, et ce, sous le haut patronage de son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République.

Ces cérémonies ont vu la participation de plusieurs autorités du pays dont le Ministre en charge du Genre, des diplomates, des représentants des organisations nationales et internationales, des associations de femmes et de jeunes filles, etc. Défilé, danses et tambours tous interpellaient tout un chacun à promouvoir la lutte contre toute sorte de violences faites aux femmes et filles.

Le thème de cette année a été choisi en vue d'interpeller la conscience de tous à s'impliquer davantage dans la lutte contre ce phénomène qui mine toute l'humanité et surtout de travailler en synergie comme l’a précisé le Ministre en charge du Genre, Monsieur Martin NIVYABANDI. Au cours de cette campagne, il est prévu plusieurs activités dont la vulgarisation de la loi spécifique portant prévention, protection des victimes et répression des violences basées sur le genre, à l'endroit des administratifs à la base et des communautés villageoises, et la vulgarisation de la stratégie nationale 2017-2021 de lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre auprès des différents intervenants.

Quant à Madame Suzanne NGO – MANDONG, qui a parlé au nom du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Burundi, elle a tenu rappelé qu’aux souffrances de ces femmes, il ne faut pas répondre par le silence. Elle a précisé que les violences faites aux femmes sont un frein au développement. Ces violences empêchent les femmes de faire valoir pleinement leurs droits économiques, sociaux, culturels et politiques.

« La femme a un rôle primordial et d’honneur dans une nation, d’où il faut à tout prix la protéger et lui permettre de jouir de ces droits », indique Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République, Docteur Joseph BUTORE. Il a interpellé tout un chacun de s’investir à la protection des droits de la femme et de la fille pour un meilleur avenir du pays. Il a même interpellé les hommes et les garçons à protéger les femmes et s’investir dans la lutte contre les violences à l’égard de la femme et la fille.

Précisons que la campagne des 16 jours commence le 25 novembre, date correspondant à la Journée Internationale pour l’Elimination de la Violence à l’égard des femmes et se terminera le 10 décembre journée des droits de l’Homme afin de bien souligner que les actes de violences basées sur le genre sont des violations du droit international humanitaire.

Pour marquer ces 16 Jours d’activisme, les staffs des agences des Nations Unies se sont habillés en orange le lundi 27 Novembre 2017 pour marquer leur engagement à la lutte contre les violences faites à l’égard des femmes et des filles

Par Queen BM Nyeniteka