Actualités

Consultation des Leaders Religieux sur la Planification Familiale et le Dividende Démographique

30 November 2017

Le Jeudi 30 Novembre 2017, le Ministère de l’Intérieur en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population a organisé un atelier de consultation des Leaders Religieux sur la Planification Familiale et le Dividende Démographique. En effet, au-delà des services techniques du Gouvernement, des institutions nationales et des ONG nationales et internationales qui travaillent sur les différents projets pour mener vers une transition démographique, la participation massive et éclairée des leaders religieux est cruciale. Ainsi étaient présents à cet atelier les représentants des églises catholiques, anglicanes, protestantes et de la communauté islamique au Burundi.

 

Cet atelier de consultation avec les leaders religieux sur la planification familiale et le dividende démographique avait pour but global d'obtenir leurs contributions qui permettront d’accompagner et de soutenir les objectifs du Gouvernement pour bénéficier du dividende démographique. Il a fallu donc les sensibiliser sur les défis démographiques et leur faire connaitre les bénéfices de la maitrise de la croissance démographique. Ces Leaders Religieux ont besoin d’être informés et formés sur la problématique de la transition démographique et du dividende démographique pour être mieux armés et pouvoir formuler des informations correctes à partager aux communautés et aux familles.

Après plusieurs échanges et consultations, les leaders religieux se sont engagés à accompagner et soutenir les objectifs du Gouvernement pour la promotion de la Planification Familiale et le bénéfice du dividende démographique au Burundi. Ainsi ces engagements ont été réunis dans ce qui a été appelé « Deuxième déclaration de Gitega des Leaders Religieux sur la Planification Familiale et le Dividende Démographique ».

Entre autres engagements, ces leaders religieux ont promis de poursuivre les actions de sensibilisation, d’information et de formation en vue de créer un environnement favorable à la promotion du bien-être familial en particulier grâce à une politique de promotion de la santé maternelle incluant la planification familiale respectueuse des préceptes des différentes religions qu’ils représentent. Ils se sont également engagés de faciliter le partage d’expérience et la promotion des bonnes pratiques au niveau régional en matière d’initiatives visant l’accès au Dividende Démographique, notamment la planification familiale pour l’espacement des naissances, la parité de l’homme et de la femme dans la gestion du patrimoine familial, le maintien des jeunes filles à l’école, la promotion de l’emploi décent des jeunes et des femmes. Ils comptent également décourager les grossesses précoces et extra-conjugales.

Rappelons que la première déclaration de Gitega a été signée en 2010 par les leaders des confessions religieuses.

Par Queen BM Nyeniteka