Dispatch

Le Gouvernement des Pays-Bas approuve le financement pour cinq ans d’un programme national en appui aux adolescents et jeunes au Burundi. (New)

30 November 2015

L'Ambassade des Pays-Bas au Burundi vient d'accorder un financement de 17,5 million Euro

en faveur du «Programme conjoint d'appui à l'amélioration de la santé sexuelle et

reproductive des adolescents et des jeunes au Burundi

Les jeunes (filles et garçons) âgés de 10 à 24 ans constituent la cible finale de ce programme conjoint.

En investissant chez les adolescents et jeunes, tout en veillant au respect des leurs droits en santé et

éducation, au développement de leur potentiel, ce programme contribuera non seulement à la

diminution des grossesses précoces/non planifiées, maitrise de la démographie mais aussi à la

stabilité, le développement inclusif, juste, équitable, et durable avec capital humain de qualité, pour

le bien être de la population.

Au Burundi, les adolescents et jeunes font face à des sérieux défis pendant leur croissance. Ces défis

incluent l'accès limité aux informations et services de santé sexuelle et reproductive.

Le reforme récent autour du système éducatif initié par le gouvernement du Burundi était une

opportunité que les partenaires en Santé et Droits Sexuels et Reproductifs ont saisi pour réviser les

outils de formation existant afin que l'Éducation sur la Sexualité soit pleinement offerte et plus

complète que possible.

Face à la recrudescence des phénomènes des grossesses précoces au Burundi, et inspirée par l'approche «The World Starts With

Me» qui a fait preuve de succès dans beaucoup des pays, incluant les pays de la région, le Burundi entre dans

l'institutionnalisation effective de l'Éducation Sexuelle Complete à l'école à travers ce programme conjoint. Ce qui aidera les

jeunes à mieux gérer leur puberté, mieux comprendre les changements tant physiques, émotionnels que relationnels autour de

l'adolescence, acquérir des connaissances sur plusieurs aspects de leur vie incluant le pouvoir du genre.

Si les jeunes sont à mesure de développer leur potentiel (« empowered » ), s'ils ont accès à l'éducation, à la santé,

particulièrement à la santé sexuelle et reproductive et l'éducation sexuelle complète, ils auront plus de possibilités de prendre des

décisions saines et responsables pour sécuriser leur futur et devenir des acteurs du développement du pays.

Ce Programme conjoint est et sera le fruit d'une collaboration multisectorielle et à différents niveaux:

niveau national et niveau décentralisé. Il sera mise en œuvre par le consortium UNFPA, CARE (qui

assurera le lead du consortium), Rutgers, CORDAID en collaboration avec le Ministère de la Santé

Publique à travers son Programme National de Santé de Reproduction, le Ministère de l'Education ainsi

que les partenaires nationaux du domaine.

Par une approche de « réseautage », ce programme visera à atteindre l'environnement fréquenté par

les adolescents et les jeunes dont (1) le milieu scolaire, (1) la communauté et le (3) les services de

santé. Ce programme de cinq ans sera mis en échelle pour couvrir le territoire national de manière

progressive.